Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Le point sur

Logo MQA

Une lingerie inoffensive, écologique, simple et confortable

Comment bien choisir ses sous-vêtements ?

Sous-vêtements de la marque Matins d'Avril. ©Eulalie Varenne

Paru le 9 avril 2019

Ecrit par Déborah

Le point sur

A l’achat d’une culotte ou d’un soutien-gorge, mieux vaut réfléchir à deux fois. Nous les portons tous les jours, toute la journée, à même la peau. Et quitte à débourser une centaine d’euros par an, autant bien l’investir.

Place au confort

Privilégier les sous-vêtements légers et confortables aux dessous ultra jolis et sexy, mais qui serrent et qui grattent, semble par exemple être une bonne stratégie. C’est le choix que font de plus en plus de femmes, en particulier les plus jeunes. « La consommatrice plus jeune ne veut qu’une chose : du confort », explique Bernadette Kissane, analyste chez Euromonitor, spécialiste en études de marché, dans Les Echos.

L’enquête n’existe pas en France, mais en 2017 aux Etats-Unis, les ventes de string ont chuté de 7 %, celles de push-up de 50 % et celles de soutiens-gorges rembourrés de 20 %. Dans le même temps, les culotte tailles hautes se sont bien mieux vendues, selon The business of fashion et les ventes de soutiens-gorges souples ont augmenté de 32 %.

«L’idée des sous-vêtements conçus pour le confort des femmes, et non pas pour le plaisir visuel des hommes, est une révolution», insiste Alexa Waxmann, cofondatrice de la marque Dessù, toujours dans les Echos.

Vive le naturel

Le confort, c’est bien. Mais ça ne fait pas tout. Le choix des matières demande également d’être vigilant. La lingerie, en contact direct avec notre peau, n’est en effet pas exempte de produits chimiques, parfois toxiques.

La lingerie en coton pose question. Le coton est en effet une culture très gourmande en eau, mais aussi en pesticides. Pesticides dont on peut retrouver des résidus dans nos culottes et soutiens-gorges. Et pas sûr que les matières synthétiques, comme le polyamide ou l’acrylique, soient mieux. Elles sont fabriquées à partir de pétrole et sont souvent traitées avec des métaux lourds ou du formaldéhyde. Cette substance rend les modèles résistants et infroissables, mais gare aux irritations et aux allergies.

Mieux vaut donc privilégier les marques qui utilisent du coton bio ou des fibres issues du bois ou du bambou. C’est notamment le cas d’entreprises comme Matins d’Avril, d’Olly ou encore de Do You Green, qui allient confort et bio.

Avis sur : Une lingerie inoffensive, écologique, simple et confortable

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Sondage

Le financement de la transition écologique passe selon vous, par :

Loading ... Loading ...

Chaque semaine dans votre boîte mail