X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

L'info

Logo MQA

Alimentaire à emporter et vaisselle jetable : la toxicité des PFAS

Les emballages jetables ? "Usage unique, pollution éternelle."

Alimentaire : des emballages toxiques

Paru le 1 juin 2021, modifié le 11 juin 2021

Ecrit par Elsa de Mqa

Papiers enveloppant les frites, cartons entourant les burgers ou les pizzas, vaisselle jetable… Des produits chimiques hautement toxiques ont été retrouvés dans les emballages alimentaires. Les produits en question ? Les PFAS (per- et polyfluoroalkylées), qui sont dits « éternels » !

Leur usage est même « très répandu »,  selon une large enquête Emballages jetables : usage unique, pollution éternelle ») réalisée par l’association française Générations Futures et huit organisations européennes à but non lucratif :

Sur 42 produits analysés en laboratoire, 32 échantillons, dont des emballages provenant de grandes chaînes mondiales de restauration, ont été probablement traités intentionnellement avec des PFAS.

Si ces composés sont autant appréciés des industriels, c’est parce qu’ils ont des propriétés anti-adhésives ou anti-tâches. Pratiques ! Leur présence dans les chaînes de fast food est particulièrement préoccupante : ils sont utilisés seulement quelques minutes et sont extrêmement difficiles à éliminer de l’environnement.

Et en France ?

En France, sur les six emballages analysés (boîtes pour vente à emporter en pulpe végétale, sachets sandwichs, emballages papiers pour burgers ou sachets pour cornets de frites), « les tests ont toujours révélé la présence de PFAS, avec une concentration élevée pour cinq échantillons montrant la présence probablement intentionnelle de ces perfluorés. »

Quelles conséquences sur la santé ?

L’exposition à un certain nombre de PFAS a de « graves effets néfastes sur la santé, notamment des cancers, et a des impacts sur les systèmes immunitaire, reproducteur et hormonal », explique l’enquête. Elle entraîne même une « réponse réduite aux vaccinations ».

 

 

Que peut-on faire  pour lutter contre les PFAS ?

Eh bien… Les interdire ! Le Danemark a interdit  leur utilisation dans les emballages alimentaires en papier et en carton depuis juillet 2020, expliquent les ONG.

« L’Union européenne devrait donc s’inspirer de cet exemple. Les résultats pour la France montrent qu’il reste encore beaucoup à faire sur ce dossier, c’est pourquoi nous invitons les citoyens à interpeller dans un premier temps les entreprises pour les inciter à stopper l’usage des PFAS. Nous inviterons ensuite les internautes à faire de même en direction des décideurs politiques car il y a urgence à agir« , déclare Fleur Gorre, chargée de campagne ‘produits chimiques’ pour Générations Futures.


Pour interpeller les enseignes concernées, cliquez-ici.


Crédit photo : Pxhere

 

Avis sur : Alimentaire à emporter et vaisselle jetable : la toxicité des PFAS

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les commentaires :

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société