Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Coup de cœur durable

Logo MQA

Les emballages en cire végétale Cosse

Plus besoin de papier d'alu.

Les emballages Cosse existent en trois tailles différentes.

Paru le 16 avril 2019

Ecrit par Déborah

Testé et approuvé par MQA

Fini le film plastique. Bye-bye le papier d’alu. Pour empaqueter nos aliments en évitant de produire des déchets, nous avons trouvé les emballages Cosse.

Il s’agit d’un tissu en coton bio à motifs colorés, recouvert de cire végétale (un mélange de cire de carnauba bio, d’huile de tournesol bio et de résine de pins, issus de forêts gérées durablement). « J’ai découvert ces emballages à la cire à l’occasion d’un voyage en Nouvelle-Zélande », raconte Clémence Maurel, 29 ans, qui a lancé sa marque en juin dernier.

A son retour en France, la jeune femme dont « les déchets et surtout le plastique sont la bête noire », veut proposer un équivalent français. « J’ai d’abord pensé à fabriquer des emballages avec de la cire d’abeille. Mais des apiculteurs me l’ont déconseillé, m’expliquant que dans la ruche, la cire joue le rôle de filtre contre les polluants et les toxiques. Je ne voulais pas qu’il y ait un risque de transfert entre contenant et contenu dans les emballages. » Autrement dit, que les polluants potentiellement emprisonnés dans la cire ne soient en contact avec les aliments.

Cosse existe en plusieurs taille, ce qui est très pratique. Il permet de conserver des fruits et légumes, de couvrir un plat, d’emballer du pain, du fromage, un sandwich. Attention, pas de viande ou de poisson. « La viande et le poisson crus nécessite des conditions de conservation particulières pour lesquelles d’autres tests sont nécessaires. Pour l’instant nous n’avons pas le résultat pour cette catégorie de produit, nous préférons donc déconseiller l’usage », explique Clémence. 

Les premières fois, le tissu reste collant. C’est normal, pas de panique. Après utilisation, il se lave facilement à l’eau tiède. Une fois qu’il est sec, il n’y a plus qu’à le rouler jusqu’à la prochaine fois. « Il dure en moyenne 6 à 8 mois, indique Clémence Maurel. Passé ce délai, il est moins adhérent mais peut toujours être utilisé. »

Les articles sont fabriqués par un atelier d’insertion, un Esat (établissement de service et d’aide par le travail), installé en Savoie.

Comptez 25 euros pour un pack de 3 emballages de taille différentes. En vente sur la boutique en ligne.

Jusqu’au 30 avril 2019, bénéficiez d’une réduction de 10 % sur votre commande avec le code QUOTIDIENAUTREMENT.



Nous choisissons et testons nos coups de coeur en toute liberté et sans aucune contrepartie financière.

Avis sur : Les emballages en cire végétale Cosse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Sondage

Le financement de la transition écologique passe selon vous, par :

Loading ... Loading ...

Chaque semaine dans votre boîte mail