Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Facebook

Twitter

Coup de cœur durable

Logo MQA

Antengrin, le recours aux antennes râteaux

Une antenne écolo et "made in France"

Antengrin

Paru le 19 avril 2016

Ecrit par Mon quotidien autrement

Les grosses antennes râteaux sont encore loin d’avoir disparu du paysage urbain. Et on ne peut pas dire qu’elles soient très esthétiques. Pour les remplacer, on a trouvé Antengrin, une antenne petite et performante. L’entreprise qui les fabrique a été créée par Kham Bounpraseuth, en 2010.

Ces antennes ont un autre avantage : elles sont écolos. Elles sont passives et ne consomment donc pas d’énergie. Elles sont aussi produites avec du plastique recyclé et, explique Kham, « leur fabrication requiert dix fois moins de matière première que les antennes classiques ».

Antengrin est, de plus, fabriqué en France, dans un Esat à Alençon. « Autre avantage : avec le passage à la 5G, les antennes amplifiées, c’est-à-dire les antennes classiques, vont être perturbées. Mais pas les antennes passives », précise le fondateur d’Antengrin.

Vous pourrez trouver ces antennes dans les magasins de bricolage, pour une cinquantaine d’euros.

Avis sur : Antengrin, le recours aux antennes râteaux

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail