Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Coup de pouce médecine douce

Logo MQA

Chouchoutez vos pieds

Le pied, un chef d'oeuvre souvent maltraité

Chouchoutez vos pieds

Paru le 26 août 2014

Ecrit par Mon quotidien autrement

A la plage, vous êtes du genre à faire l’autruche, les deux petons enfoncés profondément dans le sable. Vous prétextez un “gommage naturel” alors que vous souhaitez tout simplement cacher ces horribles mycoses. Si le pied d’athlète – c’est tout de suite plus joli comme nom (sachez qu’intertrigo existe aussi) est un problème courant, il existe plein d’autres pathologies “spécial petons”.

Plutôt que faire l’autruche, protégez-les !

Le pied, ce chef d’œuvre

De prime abord, nos pieds nous semblent assez brouillons. Cinq orteils qu’on peut à peine bouger, une structure qu’on doit protéger depuis une antiquité assez reculée... Tout cela fait un ensemble assez pataud, souvent calleux et parfois malodorant. Et pourtant… Avec un quart des os du squelette, une vingtaine de muscles, trente et une articulations et une cinquantaine de ligaments, le pied est chef d’œuvre ! Et il est tout simplement adapté à la station debout, spécifiquement humaine, et à la locomotion bipède. Le système nerveux est très développé au niveau des pieds : ils contiennent 7 000 terminaisons nerveuses, de même type que dans les mains (voir ici). Chaque orteil a trois phalanges excepté le gros orteil (appelé hallux) qui n’en compte que deux. Oui, votre invisible petit orteil a bien trois phalanges.

Le réseau des veines est également très riche au niveau des pieds : à chaque pas, le sang est propulsé dans les veines, ce qui soulage le travail du cœur pour faire remonter le sang dans le corps. La marche est ainsi une activité très bénéfique pour la circulation sanguine. Nous faisons en moyenne de 5 000 à 8 000 pas par jour, ce qui équivaut à trois fois le tour de la terre pour une personne de 75 ans.

Grec, romain, carré ou égyptien ?

On le voit vite : chaque pied a sa propre identité, l’un écarte fièrement les orteils, l’autre -renfrogné- se recroqueville sur lui-même…

Si, comme plus de la moitié de la population, votre hallux est votre orteil le plus grand, vous possédez un pied égyptien. Si, comme plus d’un quart des gens, c’est le deuxième qui est le plus en avant, vous voilà doté d’un pied grec. Et quand les trois premiers orteils sont de la même longueur, on parle de pied romain, ou carré. Ou latin.

Quel talon choisir ?

Selon le rhumatologue Charley Cohen, “le talon idéal devrait mesurer de 4 à 6 cm de hauteur. Le fait de porter des chaussures à talons trop hauts est une « coquetterie » qui accentue la cambrure physiologique lombaire. Cette hyperlordose (cambrure du bas du dos) va surcharger les petites articulations postérieures des vertèbres, source de douleurs. De plus, cela va créer un excès d’appui sur l’avant (métatarsalgies : douleur sous l’avant-pied)”.

Si vous portez des talons tous les jours, vous pouvez toujours prévenir votre mal de dos en faisant régulièrement des “exercices d’étirements et en ayant un bon entretien des muscles abdominaux pour décharger la colonne vertébrale.”

Outre les problèmes de dos, les hauts talons peuvent augmenter les hallux valgus, aussi appelés “oignons”. “C’est une pathologie à prédominance féminine, mais qui peut également être congénitale et favorisée par un avant-pied égyptien, un pied plat ou un chaussage inadapté, comme les chaussures à talons hauts et à bouts pointus”, explique Olivier Mathis, podologue.

“On estime aujourd’hui que les conséquences de l’hallux valgus représentent environ 90% de l’ensemble des consultations pour des problèmes de l’avant-pied. C’est donc bel et bien un sujet primordial de santé publique.”

Cinq conseils pour bien se chausser :

Selon la podologue Charlotte Lefèvre :

  • Adapter la forme de la chaussure à son pied (éviter les escarpins pointus lorsque l’on a les pieds « carrés »).
  • Préférez toujours le cuir au synthétique ou simili-cuir; d’une part pour la transpiration (vos pieds « respireront mieux »); d’autre part parce que le cuir peut se détendre.
  • Pour les talons, vérifiez que votre talon sera le plus horizontal possible, afin qu’il ait un véritable appui et ainsi que tout le poids de votre corps ne repose pas seulement sur l’avant-pied ! Vérifiez aussi que le talon est bien calibré; c’est-à-dire qu’il est bien centré et bien perpendiculaire au sol. Enfin, plus il sera large et plus vous serez stables avec de bons appuis.
  • Préférez une semelle amortissante.
  • Variez les modèles pour que ça ne frotte pas toujours au même endroit !

Avis sur : Chouchoutez vos pieds

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail