Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Le chiffre

Logo MQA

Réduire son empreinte carbone de 20 %, c’est possible

Chacun peut faire sa part

Remplacer la voiture par le vélo sur les trajets courts permet de réduire ses émissions de 0,32 tonnes de Co2 par an en moyenne. © Leo Rey

Paru le 3 décembre 2019

Ecrit par Déborah

Avez-vous déjà tenté de calculer votre empreinte carbone ? Il existe désormais une flopée de simulateurs en ligne. WWF Suisse en a développé un. La fondation Good Planet en propose un autre. Grosso modo, un Français rejette en moyenne 11 tonnes de Co2 par an. Pour respecter l’Accord de Paris, il faudrait arriver à 2 tonnes d’ici à 2050, soit une baisse de 80 %. Aïe !

N’essayez pas de diviser vos émissions par cinq dans les trente prochaines années, c’est peine perdue. Par contre, les réduire de 20 %, c’est possible. Si chacun y met du sien, nous pouvons ainsi réaliser le quart des efforts nécessaires pour maintenir l’objectif de 2°C. C’est ce que montre le cabinet de conseil spécialisé dans la transition énergétique Carbone 4, qui a dressé une liste de 10 actions engagées et calculé leur impact sur notre empreinte carbone.

En passant à un régime végétarien et en mangeant local, en prenant le vélo pour les trajets courts en ville et en favorisant le covoiturage sur tous les trajets, en arrêtant de prendre l’avion, en achetant trois fois moins de vêtements neufs, en baissant la température de son logement, en achetant l’électro-ménager et le matériel hi-fi d’occasion, en adoptant le zéro déchets et en évitant les emballages, et enfin en équipant son logement de LED, nous pourrions réduire notre empreinte de 25 %. Mais ces estimations se fondent sur un engagement personnel héroïque. En France, on considère que 20% des individus sont « moteurs » sur les sujets climat, 60% plutôt « variables » sur la question, et 20% carrément réfractaires. Plus raisonnablement, on peut donc tabler sur une réduction de 10 % en moyenne, en appliquant certains de ces gestes.

A cela, on peut ajouter 10 % supplémentaires issus d’actions avec investissement : changer de chaudière, troquer sa vieille voiture contre un véhicule « propre », se lancer dans la rénovation thermique, etc. Et hop, au total, 20 % d’émissions en moins.

Quid des 60 % restant ? Selon Carbone 4, ils ne pourront être réalisables que grâce à une impulsion collective et politique : décarboner l’industrie, le système agricole, le fret, les services publics, etc.

États, entreprises, individus, chacun doit faire sa part !

Avis sur : Réduire son empreinte carbone de 20 %, c’est possible

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail