X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

Le chiffre

Logo MQA

25 % des bénéficiaires du chèque énergie ne l’utilisent pas

Il est distribué à 5,8 millions de ménages modestes.

Le chèque énergie est distribué à 5,8 millions de ménages.

Paru le 11 janvier 2022

Ecrit par Déborah

Distribué à 5,8 millions de ménages modestes, le chèque énergie est l’un des outils visant à lutter contre la précarité énergétique. Son montant varie de 48  à 277 euros, en fonction des revenus du ménage. Il peut servir à payer les factures de gaz et d’électricité ou certains travaux de rénovation énergétique. Il n’y a aucune démarche à réaliser pour le recevoir. De plus, en raison de la hausse du prix de l’énergie, exceptionnellement, un second chèque d’un montant de 100 euros a été versé en décembre 2021.

Cependant, chaque année, plusieurs milliers de personnes omettent d’utiliser ces aides de l’Etat. Dans un rapport publié en 2019, la Cour des comptes estimait que 25 % des ménages l’ayant reçu cette même année ne l’avaient pas utilisé.

Les raisons avancées :

  • non-réception du chèque (liée à un changement d’adresse par exemple);
  • incompréhension sur la manière de l’utiliser ;
  • perte ou refus de l’utiliser (du côté des ménages et des fournisseurs d’énergie).

« Ça fait quatre ans que ce pourcentage ne diminue pas », regrette dans le Monde François Boulot, chargé de mission sur la précarité énergétique au sein du Secours catholique.

Une méconnaissance des aides existantes

Plus globalement, il semble que les ménages en situation de précarité énergétique n’aient qu’une faible connaissance des aides auxquelles ils pourraient prétendre. Une étude menée par des chercheurs de l’Observatoire des non-recours aux droits et services (Odernore) montre que 78 % des enquêtés ne connaissent pas les aides financières de rénovation thermique (crédit d’impôt, MaPrimeRénov’). Et 38 % ne connaissent pas les aides pour alléger les charges d’énergie (fonds de solidarité pour le logement, chèque énergie).

Les associations qui luttent contre la précarité énergétique le disent régulièrement : pour agir contre le phénomène, il faut également agir en faveur de l’information et de la simplification des démarches.

Avis sur : 25 % des bénéficiaires du chèque énergie ne l’utilisent pas

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Sondage

Quel type de vélo avez-vous ?

Loading ... Loading ...

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société