X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

Le chiffre

Logo MQA

300 000 vieilles personnes sont en situation de « mort sociale »

Elles ne rencontrent quasiment jamais ou très rarement d’autres personnes.

Personne âgée / Pixabay

Paru le 1 juin 2021

Ecrit par Elsa de Mqa

Selon une étude de l’association Les Petits Frères des Pauvres, publiée en 2017, 300 000 personnes de plus de 60 ans sont dans un isolement extrême qualifié de « mort sociale ». Elles ne rencontrent quasiment jamais ou très rarement d’autres personnes, tous réseaux confondus (familial, amical, voisinage, associatif). L’équivalent d’une ville comme Nantes !

Plus récemment, en mars 2021, l’association s’est penchée sur les conséquences de la crise sanitaire chez les personnes âgées. Quelques enseignements :

  • Le manque de contact physique, de marques d’affection, a été dur à vivre.
  • Les personnes âgées ont été également particulièrement atteintes par la gestion de la crise et le traitement médiatique qui ont eu des effets dévastateurs sur le regard qu’elles portent sur elles-mêmes, ramenant la vieillesse à la pathologie et à la fragilité.
  • 45 % des personnes interrogées avec des revenus mensuels inférieurs à mille euros ont mal vécu le confinement, contre 18 % des personnes avec des revenus supérieurs à deux mille euros mensuels.

Alors que faire pour aider ces personnes en état de mort sociale ?

Devenez bénévole dans une association ! Les Petits Frères des Pauvres par exemple (cliquez ici), Bistrot mémoire ou bien Old’Up.

Avis sur : 300 000 vieilles personnes sont en situation de « mort sociale »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société