X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

Le chiffre

Logo MQA

10 tonnes de Co2 : c’est l’empreinte carbone moyenne d’un Français

Mais comment ce chiffre est-il calculé ?

L'empreinte carbone moyenne d'un Français sur un an.

Paru le 19 avril 2022, modifié le 26 juillet 2022

Ecrit par Déborah de Mon Quotidien Autrement

10 tonnes. Ce chiffre circule partout. 10 tC02eq, c’est l’empreinte carbone moyenne d’un Français.

Mais comment ce chiffre est-il calculé ?

On prend l’ensemble de l’empreinte carbone de la France qu’on divise par le nombre d’habitants. Cette empreinte carbone englobe les émissions territoriales du pays, auxquelles on ajoute ses importations. On retire ensuite les émissions liées aux exportations. Ces 10 tonnes correspondent donc aux émissions de gaz à effet de serre de tout ce qui est « consommé » dans notre pays, ramenées à l’habitant. Elles comprennent les émissions des habitants, des entreprises, organisations, associations privées ou publiques.

Un effort nécessairement collectif

Une fois qu’on a pris connaissance de la façon dont était calculée ce chiffre de 10 tonnes, on comprend que pour atteindre l’objectif de deux tonnes fixé par l’Accord de Paris, il va falloir un effort collectif. Dit autrement, le passage de 10 à 2 tonnes, nécessaire pour que la température mondiale ne grimpe pas de plus de 2°C d’ici à 2050, ne repose pas que sur nos épaules de citoyens.

Chaque habitant doit faire un effort (voir notre guide pratique). Mais nous n’y arriverons pas si l’État et les entreprises n’en font pas aussi.  La responsabilité de tous doit être engagée.

Des estimations qui différent encore

À noter que les estimations de l’empreinte carbone par habitant font l’objet de débat. Le ministère de la Transition énergétique estime qu’elle était de 9 tonnes d’équivalent Co2 en 2019 et de 8,2 en 2020. Mais en 2020, « la réduction de l’activité et des déplacements avec la crise sanitaire a largement contribué à la baisse de l’empreinte en 2020 ».

Le cabinet Carbone 4 estime quant à lui que ce chiffre devrait être plus élevé. Il l’évalue à 9,9 tonnes d’équivalent carbone. « Plusieurs limites ressortent de cette empreinte carbone calculée par le ministère », explique en effet le cabinet de conseil spécialisé dans les stratégies bas-carbone. Devrait être pris en compte selon lui la déforestation « importée », c’est-à-dire les émissions engendrées par la déforestation ayant lieu à l’étranger, mais dues à notre consommation.. Mais aussi certains gaz à effet de serre (HFC, PFC et SF6), ou encore la vapeur d’eau des trainées de condensation des avions.

Le transport et l’alimentation sont les plus gros postes

Selon les estimations du cabinet de conseil, l’empreinte carbone moyenne d’un Français sur une année se décompose ainsi :

  • Le transport (2650 kgCO2eq/an) dont 77% est liés aux déplacements en voiture ;
  • L’alimentation (2350 kgCO2eq/an), 60% venant de la consommation de produits animaux ;
  • Le logement (1900 kgCO2eq/an) dont 62% sont associés à l’utilisation de gaz et de fioul (pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire notamment) et 24% à la construction ;
  • Les achats (1600 kgCO2eq/an) dont la moitié provient des achats liés à la maison et aux loisirs ;

Avis sur : 10 tonnes de Co2 : c’est l’empreinte carbone moyenne d’un Français

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Sondage

La Coupe du monde de football 2022, vous allez la jouer comment ?

Loading ... Loading ...

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société