Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Belle adresse nature écolo

Logo MQA

Des plages belles et sauvages

Nature et secrètes, 4 plages à découvrir en France.

Port Kerné sur la Côte sauvage Crédit Jean-Luc Bailleul

Paru le 9 juillet 2016

Ecrit par Laure Grouas

Région : Toute la France

Vous vous apprêtez à mettre le cap sur l’une des trente-quatre côtes qui bordent notre cher littoral ? Côte d’Azur, de Vermeille, d’Amour, de Nacre, d’Émeraude… Tous ces noms qui évoquent l’évasion, le rêve, la beauté. Choix cornélien. Ce n’est pas pour rien, si nous sommes entre 30 et 35 millions de vacanciers à migrer vers le sable chaque été. Parmi cette nuée de touristes avides de coquillages et d’air iodé, il y en a même 10 à 15 % qui viennent se dorer la pilule, sans jamais se tremper. L’eau, très peu pour eux !

Le plus gros aimant à juillettistes et aoûtiens reste la Charente-Maritime. Mais que vous soyez plutôt Méditerranée ou Atlantique, vous trouverez forcément votre bonheur.

De notre côté, on vous dévoile nos coups de cœur. Ces coins encore peu fréquentés (ou presque), sauvages et qui nous en mettent plein la vue !

Dans le Pas-de-Calais, la Baie de la Slack

Une baie sauvage, fouettée par les vents, située quelque part sur la Côte d’Opale, entre Boulogne et Calais. A Ambleteuse, pour être précis. Avec son film « Ma Loute », projeté à Cannes, le réalisateur Bruno Dumont a ressuscité la Baie de la Slack.

Le lieu, tel qu’il apparaît dans le film, n’est pourtant pas tout à fait authentique. Le réalisateur a truqué les images pour remettre la baie en eau. Car l’entrée de l’estuaire de la Slack est dorénavant ensablée. Il n’empêche que ce petit fleuve côtier, ses méandres et ses dunes, confèrent toujours à l’environnement une beauté farouche. Le fort construit par Vauban et planté à l’embouchure du fleuve contribue aussi au charme du lieu.

Dans le Finistère, la Baie des Trépassés

Ne vous laissez pas tromper par son nom funèbre, la Baie des Trépassés est tranquille et familiale ! Une plage du bout du monde, nichée entre la pointe du Raz et celle du Van. Les paysages y sont grandioses et sauvages. L’eau, limpide. En prime, on a vue sur la pointe du Raz, le Phare de la Vieille et l’Ile de Sein.

A marée basse, on profite du sable fin et quelques rochers se découvrent à droite de la plage, emprisonnant crabes et petits poissons. A marée haute, on s’installe sur les galets. La baignade est surveillée. On peut laisser les enfants jouer sans danger. Et les surfeurs ne sont pas en reste. La baie est très prisée pour ses vagues.

Depuis la plage, on peut rejoindre le petit port refuge de Vorlen, la chapelle St They, à la pointe du Van et la pointe du Raz, par le sentier des douaniers (les chaussures de marche sont nécessaires, certains passages sont très près du bord).

Pour la petite histoire, on raconte que la citée légendaire d’Ys disparue pourrait être au fond de cette baie.

Dans les Bouches-du-Rhône, la Calanque de l’Oeil de verre

D’accord ce n’est pas tout à fait une plage. D’accord, ici, on ne se baigne que par mer calme. D’accord, c’est une véritable randonnée qui vous attend pour atteindre cette calanque non loin de Marseille, appelée tantôt Calanque de Saint-Jean-de-Dieu, tantôt Calanque de l’Oeil de verre. (L’œil de verre doit son nom, paraît-il, à une grande cavité brune à l’intérieure de laquelle se trouve une roche cristalline qui, le soir reflète les rayons du soleil couchant.)

Plusieurs heures de marche sont nécessaires pour y accéder, depuis Luminy ou par le col de la Candelle.

Mais la balade, à elle seule, vaut le détour. En chemin, on admire les autres calanques des environs (Pierres Tombées, Morgiou…). Et quand on arrive enfin à destination et qu’on aperçoit les gros blocs se détachant de la paroi du Val Vierge et venant plonger dans l’eau, une sensation de chaos se dégage. Le mieux, c’est de s’y rendre tôt le matin.

Dans les Landes, la plage des Bourdaines

Moins connues que ses voisines, la plage des Bourdaines, à Seignosse, est le spot caché des environs. Réservé aux connaisseurs. L’image des Landes se vérifie ici : grandes étendues de sable fin, mer houleuse agitée par les vagues. C’est le bonheur pour les écoles de surf qui ont élu domicile sur la plage.



Nous choisissons et testons nos coups de coeur en toute liberté et sans aucune contrepartie financière.

Avis sur : Des plages belles et sauvages

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail