Skip to Content

Ces enfants qui font l'école à la maison

En France, 30.000 enfants, de 6 à 16 ans, ne mettent pas les pieds en classe, tout à fait légalement. Pourquoi ? Comment ?

école à la maison Crédits Alan Wat zoom

Ils sont environ 30 000 en France (entre 6 et 16 ans) à suivre une scolarité depuis chez eux.. Chaque année, un peu plus nombreux. Mais ce choix interpelle.

Pourquoi choisir de faire l'école à la maison ?

Les parents qui choisissent de faire l'école à leurs enfants ont des raisons multiples. Pour certaines familles, il s'agit d'un choix par défaut, lorsque l'enfant souffre d'une maladie ou d'un handicap. Certains parents font aussi le choix de déscolariser leur enfant, s'il est en souffrance à l'école, qu'il est trop lent, trop rêveur, qu'il n'arrive pas à suivre, manque de concentration, etc. Pour d'autres parents, il s'agit plutôt d'un choix qui doit permettre à leurs enfants de faire l'impasse sur les classes bondées et bruyantes, sur les violences en cours de récréation, sur le système de notation, considéré comme dévalorisant, sur des méthodes d'enseignement jugées trop passives pour les élèves...

Les méthodes d'enseignement sont-elles différentes ?

Sur les 30 000 enfants qui ne vont pas à l'école, 20 000 sont inscrits au CNED et 7000 suivent des cours privés. Les 3000 restants reçoivent un enseignement dans leur famille et ne suivent pas nécessairement le programme scolaire. La part des enfants dans ce cas est croissante. L'idée est alors de délivrer une éducation personnalisée sans penser à la «  performance », ni aux « notes ». « A quoi sert de savoir lire à 5 ans si ensuite vous n'ouvrez jamais un livre. A contrario, je connais des enfants qui ont su lire "seulement" à 12 ans mais qui sont devenus pour la vie des lecteurs boulimiques, explique une mère de cinq enfants déscolarisés dans We Demain. Jean-Florent [l'un de ses fils], lui, a appris à lire et à compter avec les jeux vidéo, et ma fille Marie-Elise a débuté le japonais à 10 ans : chaque enfant est différent mais ils ont tous en commun l'envie d'apprendre. Et celle de jouer », affirme-t-elle.

Est-ce autorisé de ne pas mettre ses enfants à l'école ?

On parle très souvent de l'école « obligatoire » de 6 à 16 ans. En réalité, c'est l'enseignement qui est obligatoire et non pas le fait d'aller à l'école. Les familles qui optent pour l'instruction à la maison doivent, à partir des 6 ans de leur enfant, faire une déclaration en mairie et une autre à l'inspection académique. Tous les ans, un inspecteur vient vérifier ce qu'a appris le jeune. L'idée est que, à l'âge de 16 ans, il ait un niveau comparable à celui des élèves scolarisés.

Les enfants non-scolarisés ne sont-ils pas trop isolés ?

Eh non ! Les enfants non-scolarisés ne passent pas leur temps cloîtrés chez eux le nez dans leurs livres. Ils ont souvent un tas d'activités extra-scolaires, qui leur permettent de rencontrer d'autres enfants de tous âges et se retrouvent souvent entre non-scolarisés. Internet et les réseaux sociaux ont grandement facilité la chose. Il existe aujourd'hui des forums et groupes très actifs pour que les familles organisent des activités ensemble.

Comment ça se passe ailleurs ?

Si en France, l'instruction en famille est rare, ce n'est pas le cas dans tous les pays. Aux États-Unis, ce sont par exemple 4 % des enfants qui font l'école à la maison. Et 1,5 % en Grande-Bretagne. Certaines grandes universités proposent même un cursus spécial d'entrée pour les homeschoolers.